Clients

Les ateliers d’écriture collaborative, pourquoi ça marche ?

By 15 novembre 2018 février 8th, 2019 No Comments

« C’est ludique, créatif et incroyablement productif »

 

Pour Laetitia Olivier, directrice de la communication de La Française des Jeux (FDJ), l’organisation d’ateliers d’écriture pour accompagner la transformation des modes de travail a créé « un déclic salvateur, ludique mixant la réflexion individuelle et le partage collectif. Une confrontation des perceptions qui a souvent remis les pendules à l’heure. »

Pourtant, pour aider les équipes de la direction de la Communication à adopter un aménagement des bureaux en mode « dynamique » (fin des bureaux ou places affectés, espaces de travail différents selon les usages), la FDJ avait tout d’abord choisi une approche classique. « L’approche pédagogique, voire rationnelle, même portée et incarnée par le manager avec l’aide de la DRH, ne suffisait pas. Trop d’émotions, d’a priori, de fausses croyances, de difficultés à se projeter… La programmation d’ateliers d’écriture dans ce circuit du changement a d’abord intrigué. Et très vite fait des émules par bouche-à-oreille. Le principe était simple et efficace : exprimer par les mots écrits ce que l’émotion empêche de verbaliser. Au-delà du fond des sujets abordés, la méthode facilite les relations interpersonnelles, lève le voile sur des traits de personnalité ignorés, révèle les facettes des individus d’habitude campés dans leur rôle professionnel. Un double bénéfice en termes de RH : traiter le fond du problème et faciliter la dynamique d’équipe. »